– On vient de voir qu’il ne faut rien manger dans les 3 heures qui précèdent le départ. Par contre, on peut boire une boisson dit « d’attente » dont la composition sera :
• Un litre d’eau plate.
• 3 ou 4 c- à soupe de FRUCTOSE en poudre (on en trouve dans les hypermarchés)
• Pour donner du goût : pulco citron ou orange, ou 1/2 citron pressé, ou 1 orange pressée. .
• Boire 2 ou 3 gorgées de ce litre de boisson toutes les 20 minutes, pendant les 2 heures qui précèdent le début de l’échauffement; puis boire 1/2 bidon (=250 cc) pendant l’échauffement.

– Pourquoi ?: – Si le cycliste est « anxieux« dans les heures qui précèdent le départ, son organisme va sécréter de l’adrénaline (c’est l’hormone du « stress »); cette adrénaline va entraîner une augmentation des dépenses d’énergie avant la course, qui va puiser dans les réserves sanguines de sucre, et qui va commencer à puiser dans les réserves de glycogène; ce qui va entraîner un risque d’ HYPOGLYCÉMIE ; je ne détaille pas pourquoi, mais la prise de FRUCTOSE va éviter ce risque d’hypoglycémie. D’autre part, le sujet anxieux sera parfois sujet à avoir envie d’uriner souvent; le fait de boire évitera qu’il se déshydrate.
– En plus, la prise de ce fructose permet de compléter les réserves de glycogène dans le foie je ne détaille pas pourquoi)
Donc (et même si le cycliste n’est pas trop stressé), la prise de cette boisson sucrée avec du fructose évite de puiser dans les réserves de glucose avant le départ; car on a vu que le glucose sera le principal carburant pendant la course.

ATTENTION: dans les 2 heures qui précèdent le début de l’échauffement, il ne faut JAMAIS boire une boisson qui serait sucrée avec du sucre autre que le fructose (coca, soda, eau sucrée avec du sucre blanc ou du sirop de fruit) car la présence de glucose dans cette boisson va entraîner un grand risque d’hypoglycémie (car la prise de glucose en dehors de l’effort entraîne une sécrétion d’insuline qui est l’hormone qui va, à peu près 1 heure après la prise du glucose, faire chuter le taux de glucose dans le sang = hypoglycémie, responsable de vertiges, de sensation de « flou » visuel, de « jambes molles », etc) par contre le fructose ne peut pas entraîner d’hypoglycémie.